Ciel jaune 1

17/02/2010



Le ciel a paru jaune. C’est une couleur du ciel que quelqu’un qui a faim voit avant de crouler de jeûne. Il ne s’en souvient pas du tout après. J’ai reçu un bol des gaudes et en ajouté avec des feuilles séchées de navet et du sel dans un chaudron et fait bouillir. Quand je le répète continuellement, un moment vient. un moment de détester le manger. Comme ça, j’ai engagé dans une ruelle en jeûnant quelques jours. Je suis finalement tombée par terre après sentir une odeur de riz. J’étais 5 ou 6 ans donc il y a presque 50 ans. Regardant qu’une famille mange un repas avec du reiz et la laitue entre la clôture de mon voisin, même j’étais réduit à la famine, je n’ai pas épié des autres maisons à travers la haie. Je me suis cachée dans un coin d’une ruelle puis j’ai retourné à la maison après que des habitants du quartier se sont couchés en éteignant leur lampe. Quand je suis devenue, mon père a dit que le fenghunag(un oiseau fabuleux comme un phénix) ne s’assoit pas à un champ normal même il a faim.


Je me réfléchis que j’ai déjà mis en pratique depuis l’enfance. Après que notre famille a mis du beurre dans les épinards, on n’a pas ajouté de riz mais ajouté du blé et mangé avec de la pâte de piment fermentée pour trois repas par jour. Mon émotion contracte la gorge.

Misère! Elle existe comme l’air autour de nous et s’accroche à la peau comme un sous-vêtement. Nous avons vécu dans la pauvreté qui est comme l’air autour de nous. Notre famille avons vécu dans la pauvreté après de devenir adulte.


ieur In-san! Il est mon père.

Nous avons vécu sous lui. Nous avons eu froid et faim de loup et le ciel a paru jaune.

Comment nous avons compris qui est mon père? Nous avons seulement vécu en nous accroupissant.


Je cours à mon âge, 60 ans, sans relâche. Quand j’étais petite, j’ai vécu en connaissant que la couleur du ciel est jaune. J’ai jeûné parce que j’aime mon père et je voudrais accomplir sa volonté. Je ne crains pas ce qui est mon père. Dans la volonté de mon père, il y a toutes les grandes philosophies telles que l’Écritures bouddhiques et la Bible. Donc j’excuse ma vie pour cela.

Quel père n’est-il pas triste en regardant ses enfants jeûnant? Je tout comprends pourquoi il a fait comme ça même s’il était si triste en nous regardant.

Lui, s’inquiète de l’humanité.

Lui, s’inquiète du peuple.

Il a attendu un moment où le peuple aille bénéficier d’une bonne chose et n’a pas négocié en vivant sa vie. Dans sa vie, il a aussi subi une douleur qu’il devait voir leur enfant jeûnant. Grâce à sa souffrance, de nombreux personnages bénéficient de tel avantage.

Mon père a illuminé les grands trésors dans le livre «Magistère» et de nombreuses personnes sont bénéficiés dans nos jours! Le cœur de mon père s’est fendu par la souffrance pour répandre une bonne vitalité au monde, je tout comprends son grand amour. Je sais qu'une satiété d’une âme est mieux qu’un bon repas. Je sais ce qui est son grand amour.

Satiété de l’une âme.

Je crois que je vais vivre avec la grande satiété pendant 10,000 ans.