Ciel jaune 2

18/02/2010


J’ai deux fils, 26 ans et 21 ans, et une fille ayant 16 ans. J’ai un fils adoptif, 28 ans, et une fille adoptive de 14 ans. J’essaie de léguer une satiété de l’âme, pas du corps et de collecter la sagesse même en étant pénible. Quand je me heurte aux obstacles, je régle mes comptes avec sagesse et amour de mon père.

Je n’ai pas laissé mes deux fils entrer à un fac. Prendre mes enfants dans ce cœur de la montagne, cela prend plus de dix ans. Élevant mes enfants dans le cœur de la montagne, mes deux fils travaillent en grillant le sel de bambou pendant 4 ans. Ces fils, grillent-ils celui-ci en souriant tous les jours? Ils expriment ses mécontentements tantôt.


Ils savent que leur grand-père maternel était magnifique mais qu’ils travaillent d’arrache-pied dans la montagne donc je comprends qu’ils sont mécontent de griller le sel de bambou. Chaque fois qu’ils éprouvent ses mécontentments, j’ai le mot à dire.


" Vous êtes les plus précieux du monde. Car Monsieur In-san est votre grand-père maternel. Bien sûr, on pourrait vivre ayant de la fortune ou vivre gaspillant. La fortune, il est bien de plus en plus. Mais la vertu, elle deviendrait impossible de supporter. Je vais enseigner la valeur de la fortune et de la vertu pour vos âmes, pas une manière de vivre heureux. Si vous ferez une seule chose que votre grand-père a enseigné , vous serez plus riche. Je ne peux pas applaudir pour les jeunes qui vivent d’une manière générale. Vous avez une fatalité d’un descendant de Monsieur In-san. Donc vous vivez comme son descendant. Vous êtes précieux donc vous devez partager cette fortune au monde. Vous devez vivre comme lui même si vous êtes difficile de vivre ou misérable et seul. L’opération la plus urgente, c’est de vendre le sel de bambou à bon prix au monde même si vous étiez tout laborieux de fabriquer celui-ci donc des patients peuvent utiliser du sel de bambou pour tous les plats. Après, cette pratique sera une meilleure pratique. Il faut mettre en pratique quoi qu’il en soit. C’est une base de vider une cupidité que vous voulez tout jouir une fortune que vous êtes hérité vous-même. Votre grand-père maternel a essayé de partager les bonnes choses aux enfants et au monde. Par là même, il faut effectuer sa volonté comme vous êtes leur descendants. C’est de revaloir une petite grâce en tant que descendants de Monsieur In-san, votre grand-père maternel.”


C’est le mot que je dis continuellement aux enfants.


Moi, me suis souvenue que la couleur de ciel a été jaune, suis en train de vivre énergétique en ne pas négociant au monde pour hériter la satiété de l’âme par mon père.