Sel de bambou de Dabyeot est faux

02/05/2013


Si les consommateurs disent que ce sel de bambou soit faux, je pourrais l’accepter. Quand des techniciens du sel de bambou disent que le sel de bambou de Dabyeot soit faux et les consommateurs pourraient accepter ce qu’ils disent. Mais cela me rend douloureuse en entendant dire par les techniciens du sel de bambou et leur collègues.

그Ils disent comme suit: “Le sel de bambou de Dabyeot ne sont pas grillé neuf fois.”, “on ne grille pas neuf fois et traite à haute température.”, “les ingrédients sont faux. Ils sont originaires de Chine.” Ils disent comme ci-dessus 7 ans.


Les techniciens du sel de bambou qui habitent et travaillent en Corée et dans le monde, ils vivent dans une grâce de Monsieur Kim Il-hoon, mon père.


C’est lui qui a enseigné comment fabriquer et faire manger pour tout le monde. Il n’a pas enseigné uniquement ses enfants. Il n’a pas fait manger uniquement ses enfants en gagnant de l’argent par la bonne chose. En vivant, il n’a pas acheté des choses pour son propre bien. Je n’arrive pas savoir pourquoi ils disent n’importe quoi par rapport au sel de bambou que mon père a hérité.

Ils disent qu’il doit être faux car ça coûte peu. Les techniciens du sel de bambou ne doivent pas dire le prix que je gagne ne soit pas existable. Ils ont dû calculer son prix de revient. Je ne peux pas tarifer un bas prix comme je suis riche. Si je ne mange pas bien, je n’ai pas la force de fabriquer du sel de bambou.

Au milieu d'une route où Monsieur Kim Il-hoon m’a hérité, il faut y aller si je reçois un coup de couteau ou jeûne parce qu’une intention de mon père héritant est bien terrifié et aussi correct. Ne grillé-je pas neuf fois et traite à haute température? Utilisé-je les ingrédients chinois? Utlisé-je les faux ingrédients? Il faut s’exprimer logiquement. De l’argent est un nécessaire mais il n’est pas plus important que ni ma vie ni mon âme. Fais-je tel comportement pour de l’argent? Je n’échangerai pas mon âme contre toute la richesse du monde. Je ferai ce que je veux si mon âme finirai dans cette vie. Mais comme je garde éternellement mon âme, je risque ma vie pour respecter le principe. Pour devenir l’âme la plus importante.

Le sel de bambou est donc mon père. Il est une absurdité que je fais une mauvaise conduite pour rechercer du profit avec du sel de bambou qui est comme mon père. Mon père, Monsieur Kim Il-hoon, a écrit sur le livre et aussi toujour dit que le prix de celui-ci a dû être à bas prix pour que tout le monde profite.

“En fabriquant en série, faites tout le peuple profiter.” Il a dit sur le livre et parlé en personne. À fabriquer en masse et faire manger le peuple, le prix doit être à bas prix. Il est pitoyable qu’ils ne poursuivent pas l’intention de mon père mais médisent de gens qui sont aux ordres de mon père.

Le buveur ne regarde guère que le boire. Des gens qui critiquent que Dabyeot soit faut, c’est eux qui font un faux. Des gens qui critiquent que Dabyeot ne grille pas neuf fois en traiter à haute température, c’est eux qui trompent. Ils se disent, eux. Dans les ordres de mon père, je devrais en écrire trois.

Le premier, n’accepte pas des malades.
Le deuxième, accepte un peu si besoin.
Le troisième, dis la manière la plus facile à faire